"Ecouter l'enfant, respecter son rythme. Se respecter soi-même et les autres, respecter son environnement et l'ensemble de l'humanité." Maria Montessori
Club vacances du mois d'octobre'

Les principes de la pédagogie Montessori à L'école des enfants

Maria Montessori

Maria MontessoriMaria Montessori est une des première femmes médecin diplômée en Italie, en 1896. Elle a étudié pendant 50 ans des enfants de milieux sociaux et culturels très défavorisés et en grande difficulté d'apprentissage. Elle a été licenciée en psychologie, en philosophie et en sciences naturelles.

Elle a élaboré une pédagogie fondée sur des bases scientifiques, philosophiques et éducatives.

Son travail débute dans une clinique psychiatrique de l'université de Rome auprès d'enfants « retardés mentaux ». Fascinée par les œuvres des médecins français Itard (1774 – 1838) et Séguin (1812 – 1880), elle en vient à la conclusion qu'on peut apporter une aide plus grande à ces enfants par l'éducation plutôt que par des soins médicaux purs.

En 1898, elle devient la directrice d'une école d'Etat d'orthophrénie. Suite à des années d'observation et de recherches sur le comportement, elle met en place les prémisses d'une « méthode pédagogique ». Les enfants de cette école, classés parmi les « fous », se développent de façon inattendue. Certains réussissent des examens aux côtés d'enfants normaux. Ces résultats conduisent Maria Montessori à chercher ce qui pouvait entraver le développement des enfants sains et heureux des écoles ordinaires.

En 1901, elle envisage de travailler sur les enfants normaux. Elle redevient étudiante et suit des cours de philosophie et de psychologie.

En 1907, elle fonde la première « Casa dei bambini » (Maison des enfants) au cœur du quartier populaire de San Lorenzo, à Rome. Suivront de nombreuses ouvertures d'écoles Montessori dans le monde entier, et notamment en Amérique.

De 1932 à 1939, Maria Montessori participe à des congrès dont l'axe principal est la paix. En 1932, son discours à l'Office International de Genève définit les fondements d'une éducation pour la paix.

Elle décède au Pays-Bas en 1952, à l'âge de 82 ans. Elle aura été décorée de la légion d'honneur en France, officier de l'ordre Orange-Nassau en Hollande et citoyenne d'honneur de nombreuses villes.

La pédagogie Montessori

« L'enfant naît naturellement bon » J.J. Rousseau

C'est un être social, doué d'empathie et d'autodiscipline dès la naissance. Il n'a pas besoin d'être éduqué mais plutôt accompagné dans toutes les étapes de son développement.

« L'enfant, être humain libre, peut nous enseigner, à nous et à la société, l'ordre, le calme, la discipline et l'harmonie, quand nous l'aidons, l'amour fleurit, un amour dont nous avons le plus grand besoin pour unir tous les hommes et créer une vie heureuse. » Maria Montessori

Sa « méthode » est née d'une longue et patiente observation du comportement des enfants. Elle en a ainsi déduit énormément de qualités naturelles, propres aux enfants. Elle a, par exemple, remarqué que le développement du petit enfant passe par des phases de sensibilité durant lesquelles il est naturellement plus réceptif à l'apprentissage de certains acquis. Tous les enfants, de toutes origines et de toutes cultures, passent par ces périodes sensibles et cela n'arrive qu'une seule fois. Au moment de ces phases, l'enfant apprend naturellement une notion qui caractérise la nature humaine. Il existe la période sensible de l'ordre qui correspond au moment où le cortex a besoin de trier les informations accumulées, la période du mouvement, du langage, de l'eau,…

Maria Montessori écrivait que la main est notre « cerveau extérieur ». La répétition des gestes permet une mémorisation musculaire qui s'imprime ensuite dans le mental. Il est donc important de privilégier le travail de la main chez un jeune enfant. Quand la main est active, l'esprit l'est aussi.

Suite à ces observations, Maria Montessori a élaboré un matériel scientifique précis, basé sur le sensoriel. L'apprentissage par les sens facilite la compréhension et la mémorisation. Toucher, expérimenter permet à un concept abstrait de se concrétiser.

Aujourd'hui, les recherches en neurosciences et en neurobiologies viennent corroborer les découvertes de Maria Montessori. Grâce à la neuro-imagerie, les scientifiques ont remarqué qu'il y avait plusieurs zones du cerveau qui étaient stimulées lors de l'apprentissage de la lecture et de l'arithmétique. Il faut s'entrainer avec des exercices aidant le cerveau à faire le lien entre ces différentes zones.

Le principe fondamental de la pédagogie Montessori est : « Apprends-moi à faire seul et à penser par moi-même ». Cette pédagogie est fondée sur la volonté d'aider l'enfant à se construire et à développer son autonomie, à partir de  l'observation de ses rythmes de développement. C'est la connaissance de l'enfant et de ses vrais besoins qui peut nous permettre d'en faire un adulte conscient et raisonnable.

La pédagogie Montessori est une réponse adaptée aux besoins de l'enfant.